écolier, écolière

nom

(bas latin scholaris, du latin classique schola, école)

Définitions de écolier


  • Enfant qui fréquente l'école primaire, les petites classes d'un collège.
  • Familier. Personne encore inexpérimentée dans un domaine ; novice, apprenti.
  • Au Moyen Âge, étudiant fréquentant les écoles correspondant aujourd'hui à nos établissements d'enseignement supérieur.

Expressions avec écolier



  • Le chemin des écoliers,

    le plus long trajet.

Difficultés de écolier


  • EMPLOI

    Écolier, ère = enfant qui fréquente l'école primaire.
    remarque
    Au Moyen Âge, écolier désignait un étudiant qui fréquentait les écoles, c'est-à-dire les facultés, groupées en universités.

    Élève = celui, celle qui reçoit un enseignement dans un établissement scolaire (école primaire, collège, lycée, école d'enseignement supérieur). Les élèves d'une école primaire, d'un lycée ; c'est une ancienne élève de Polytechnique, de Normale sup'.

    Étudiant, e = celui, celle qui reçoit un enseignement dans un établissement universitaire (institut universitaire ou faculté).


Citations avec écolier


  • Francis Jammes (Tournay, Hautes-Pyrénées, 1868-Hasparren, Pyrénées-Atlantiques, 1938)
    J'aime dans les temps Clara d'Ellébeuse,
    l'écolière des anciens pensionnats,
    qui allait, les soirs chauds, sous les tilleuls
    lire les magazines d'autrefois.

    De l'angélus de l'aube à l'angélus du soir, Mercure de France
  • Ernest Renan (Tréguier 1823-Paris 1892)
    Une école où les écoliers feraient la loi serait une triste école.
    L'Avenir de la science, Lévy
  • Alfred, comte de Vigny (Loches 1797-Paris 1863)
    Tout homme qui a été professeur garde en lui quelque chose de l'écolier.
    Mémoires inédits

Mots proches

Laquelle de ces cours de justice prend une majuscule ?