constance

nom féminin

(latin constantia)

Définitions de constance


  • Littéraire. Patience, persévérance de quelqu'un, entretenue par une force morale sans défaillance : Poursuivre un dessein avec constance.
  • Caractère stable d'une opinion, d'un sentiment : Amour d'une rare constance.
  • Caractère de quelque chose qui reste identique, qui ne varie pas : Constance d'un phénomène.

Expressions avec constance



  • Constance perceptive,

    phénomène automatique et inconscient de régulation perceptive qui fait apparaître comme subjectivement constants des objets ou des stimulus qui sont objectivement soumis à de grandes variations sensorielles. (Elle marque clairement que l'activité perceptive ne dépend que de façon très partielle du stimulus et que cette activité inclut une part considérable d'élaboration, fondée sur les connaissances acquises.)
  • Principe de constance,

    principe proposé par S. Freud comme le fondement économique du principe de plaisir et selon lequel l'appareil psychique viserait à maintenir constant son niveau d'excitation par divers mécanismes d'autorégulation.

Synonymes et contraires de constance


Patience, persévérance de quelqu'un, entretenue par une...

Synonymes :

Contraires :

Caractère stable d'une opinion, d'un sentiment.

Synonyme :

Contraire :

Caractère de quelque chose qui reste identique, qui ne varie...

Synonymes :

Contraires :

Principe de constance

Synonyme :

  • principe de nirvana

Citations avec constance


  • Honoré de Balzac (Tours 1799-Paris 1850)
    Les hommes ne veulent jamais distinguer entre la constance et la fidélité.
    Autre étude de femme
  • Michel Eyquem de Montaigne (château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1533-château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1592)
    Le monde n'est qu'une branloire pérenne*. […] La constance même n'est autre chose qu'un branle** plus languissant.
    Essais, III, 2
    *balançoire perpétuelle
    **mouvement
  • Gérard Labrunie, dit Gérard de Nerval (Paris 1808-Paris 1855)
    L'amour constant ressemble à la fleur du soleil,
    Qui rend à son déclin, le soir, le même hommage
    Dont elle a, le matin, salué son réveil !

    Poésies diverses, Mélodie
  • Jean-Jacques Rousseau (Genève 1712-Ermenonville, 1778)
    Il y a souvent plus de stupidité que de courage dans une constance apparente.
    Julie ou la Nouvelle Héloïse
  • Abraham Cowley (Londres 1618-Chertsey 1667)
    Le monde est le théâtre de changements, et être constant dans la nature serait une inconstance.
    The world's a scene of changes and to be constant in Nature were inconstancy.
    Inconstancy
  • Alexander Pope (Londres 1688-Twickenham 1744)
    Constant en la seule inconstance.
    Essais moraux, 43
    Constant in nothing but inconstancy.
    Moral Essays, 43
  • Jonathan Swift (Dublin 1667-Dublin 1745)
    Rien n'est constant dans ce monde, que l'inconstance.
    There is nothing in this world constant, but inconstancy.
    A Critical Essay upon the Faculties of the Mind

Mots proches

De quel verbe proviennent les mots « gisant » et « ci-gît » ?