lire

verbe transitif CONJUGAISON

(latin legere)

Définitions de lire


  • Reconnaître les signes graphiques d'une langue, former mentalement ou à voix haute les sons que ces signes ou leurs combinaisons représentent et leur associer un sens : Lire le chinois, le braille. Il ne sait ni lire ni écrire.
  • Prendre connaissance du contenu d'un texte par la lecture : Lire le journal.
  • S'adonner à la lecture des livres : Cet enfant ne lit pas assez.
  • Énoncer à voix haute un texte écrit, pour le porter à la connaissance d'autrui : Lire une histoire aux enfants.
  • Savoir reconnaître de la musique, des notes en les parcourant des yeux.
  • Comprendre, pouvoir interpréter un ensemble de signes autres que ceux de l'écriture, une image, etc. : Médecin qui lit une radio. Lire un graphique.
  • Comprendre quelque chose, l'interpréter d'une certaine façon : Une statistique qu'on peut lire de deux manières.
  • En parlant d'un appareil, reproduire ce qui est enregistré.
  • Reconnaître une information présentée à un organe d'entrée ou stockée dans une mémoire, afin de la transmettre vers une autre unité de l'ordinateur.
  • Comprendre quelque chose, le discerner, le reconnaître à certains signes : J'ai lu dans ses yeux du mépris.
  • Prévoir l'avenir en interprétant des signes qu'on croit significatifs.

Expressions avec lire



  • Lire des yeux,

    sans parler.
  • Lisez, il fallait lire,

    introduit, dans les errata, la correction qu'il faut porter.

Synonymes de lire


Reconnaître les signes graphiques d'une langue, former mentalement...

Synonymes :

Prendre connaissance du contenu d'un texte par la lecture

Synonymes :

S'adonner à la lecture des livres.

Synonyme :

  • bouquiner (familier)

Énoncer à voix haute un texte écrit, pour le porter à la connaissance...

Synonyme :

Comprendre, pouvoir interpréter un ensemble de signes autres...

Synonymes :

Comprendre quelque chose, le discerner, le reconnaître à...

Synonymes :

Homonymes de lire



Homonymes des variantes de lire


    lirent

  • lire nom féminin
  • lyre nom féminin

    lis

  • li nom masculin
  • lie nom féminin
  • lis nom masculin
  • lit nom masculin

    lise

  • lise nom féminin
  • lyse nom féminin

    lisent

  • lise nom féminin
  • lyse nom féminin

    lises

  • lise nom féminin
  • lyse nom féminin

    lit

  • li nom masculin
  • lie nom féminin
  • lit nom masculin

Difficultés de lire


  • ACCORD

    Lu, employé seul ou immédiatement avant le nom, reste invariable : lu les documents, les pièces ci-jointes. - De même dans la locution lu et approuvé.

  • CONSTRUCTION

    Lire dans / lire sur : on dit lire dans un journal, dans un livre, dans une lettre, dans un catalogue, dans un recueil, mais lire sur une affiche, sur un écriteau, sur un mur, etc. → dans (dans / sur).

  • EMPLOI

    Dans une formule finale de lettre, écrire en espérant avoir bientôt le plaisir de vous lire plutôt que *à vous lire (formule critiquée).
    remarque
    À vous lire, au sens de «  à vous en croire, si l'on est d'accord avec ce que vous écrivez  » est correct : à vous lire, on pourrait croire que le pays est à feu et à sang, mais il est en réalité très calme.


Citations avec lire


  • Anonyme
    Il meurt à juste titre dans le déshonneur celui qui n'aime pas les livres et n'a pas confiance en eux.
    A desanor muert a bon droit qui n'aime livre ne ne croit.
    Roman de Renart
  • Louis Aragon (Paris 1897-Paris 1982)
    Je n'ai jamais rien demandé à ce que je lis que le vertige.
    J'abats mon jeu, Éditeurs français réunis
  • Maurice Blanchot (Quain, Saône-et-Loire, 1907-Le Mesnil-Saint-Denis 2003)
    La lecture est un bonheur qui demande plus d'innocence et de liberté que de considération.
    Le Livre à venir, Gallimard
  • Nicolas Boileau dit Boileau-Despréaux (Paris 1636-Paris 1711)
    Un livre vous déplaît : qui vous force à le lire ?
    Satires
  • Émile Faguet (La Roche-sur-Yon 1847-Paris 1916)
    Académie française, 1900
    L'art de lire, c'est l'art de penser avec un peu d'aide.
    L'Art de lire, Hachette
  • Paul Léautaud (Paris 1872-Robinson 1956)
    Il n'y a encore que les gens qui écrivent qui sachent lire.
    Journal littéraire, Mercure de France
  • Clément Marot (Cahors 1496-Turin 1544)
    Un homme ne peut bien écrire,
    S'il n'est quelque peu bon lisart*.

    Épîtres, Du coq à l'âne
    *lecteur
  • François Mauriac (Bordeaux 1885-Paris 1970)
    Académie française, 1933
    Écrire, c'est se souvenir. Mais lire, c'est aussi se souvenir.
    Mémoires intérieurs, Flammarion
  • Confucius en chinois Kongzi ou Kongfuzi [maître Kong] (551-479 avant J.-C.)
    Entendre ou lire sans réfléchir est une occupation vaine ; réfléchir sans livre ni maître est dangereux.
    Entretiens, I, 2 (traduction S. Couvreur)
  • Dante Alighieri (Florence 1265-Ravenne 1321)
    Et, ce jour-là, ne lûmes plus avant.
    la Divine Comédie
    Quel giorno più non vi leggemmo avante.
    Divina Commedia, L'Inferno, V

    Commentaire
    Expression d'une imprécision voulue (A. Masseron, la Divine Comédie, I, p. 55), que Dante met dans la bouche de Francesca de Rimini, qui lui explique comment Paolo Sforza, son amant, et elle, alors qu'ils lisaient le passage du roman de Lancelot du lac où le héros s'éprend de Guenièvre, femme du roi Arthur, ont cédé à la tentation.

  • William Hazlitt (Maidstone, Kent, 1778-Londres 1830)
    Mieux vaut ne savoir ni lire ni écrire que d'être incapable de rien faire d'autre.
    It is better to be able neither to read nor write than to be able to do nothing else.
    On the Ignorance of the Learned

Mots proches

Quand la route est pleine de bosses et d'ornières, on dit qu'elle est :