mode

nom féminin

(latin modus, manière)

Définitions de mode


  • Littéraire. Manière de vivre, de se comporter, propre à une époque, à un pays : Se conformer à la mode de chez nous.
  • Manière passagère de se conduire, de penser, considérée comme de bon ton dans un milieu, à un moment donné : La mode des vacances à la ferme. La mode des cheveux courts. Suivre la mode.
  • Aspect caractéristique des vêtements correspondant à une période bien définie ; modèle correspondant à cette caractéristique : Mode de printemps. Journal de mode.
  • Commerce, industrie de la toilette : Travailler dans la mode.

Expressions avec mode



  • À la mode,

    qui suit la mode dans sa manière de se vêtir ; qui est au goût du jour, en vogue : Chanson à la mode. Cela revient à la mode.
  • À la mode de,

    suivant l'usage de telle région, de tel pays, telle époque, etc.
  • À la mode de Bretagne,

    se dit de parents (cousin, oncle, neveu, etc.) qui ont entre eux un rapport de descendance directe par rapport à des cousins germains (deux cousins à la mode de Bretagne sont des enfants de deux cousins germains ; par rapport aux fils de son cousin, l'ego est dit oncle à la mode de Bretagne ; par rapport au père de son cousin, l'ego est dit neveu à la mode de Bretagne) ; se dit de personnes ayant un lien de parenté éloigné.
  • Bœuf (à la) mode,

    bœuf piqué de lard et cuit avec carottes et oignons.
  • Passer de mode,

    cesser d'être en vogue ; être démodé.

Homonymes de mode



Difficultés de mode


  • ORTHOGRAPHE

    Bœuf mode. Avec mode toujours au singulier et sans trait d'union : des bœufs mode.
    remarque
    Dans des bœufs mode, le pluriel bœufs se prononce [bœf], en faisant entendre le f comme au singulier, et non [bø] (prononciation normale de ce pluriel).


Citations avec mode


  • Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de Chamfort (près de Clermont-Ferrand 1740-Paris 1794)
    Académie française, 1781
    Le changement de modes est l'impôt que l'industrie du pauvre met sur la vanité du riche.
    Maximes et pensées
  • Jean Cocteau (Maisons-Laffitte 1889-Milly-la-Forêt 1963)
    Académie française, 1955
    La mode meurt jeune. C'est ce qui fait sa légèreté si grave.
    Le Grand Écart, Stock
  • Léon-Paul Fargue (Paris 1876-Paris 1947)
    La mode est une fille à qui sa mère veut survivre.
    Sous la lampe, Gallimard
  • Jean de La Bruyère (Paris 1645-Versailles 1696)
    Il y a autant de faiblesse à fuir la mode qu'à l'affecter.
    Les Caractères, De la mode
  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    À l'égard des modes, les gens raisonnables doivent changer les derniers, mais ils ne doivent pas se faire attendre.
    Mes pensées
  • Pierre Reverdy (Narbonne 1889-Solesmes 1960)
    Il n'y a qu'une chose qui se démode : la mode, et c'est la mode qui emporte le succès.
    En vrac, Éditions du Rocher
  • Octave Uzanne (1852-1931)
    La mode est la littérature de la femme. La toilette est son style personnel.
    Parisiennes de ce temps en leurs divers milieux, états et conditions, Mercure de France

Mots proches

Parmi les mots suivants, quel est celui dont le « h » n'est pas aspiré ?