encore

adverbe

(latin populaire *hinc ad horam, d'ici jusqu'à cette heure)

Définitions de encore


  • Indique la persistance d'une action ou d'un état à un moment donné (par opposition à ne… plus) : Il dort encore. À cette époque, j'étais encore enfant.
  • Indique l'antériorité dans une phrase négative, par rapport à un événement ou un état prévu mais non réalisé (par opposition à déjà) : Il ne parle pas encore.
  • Indique la répétition ; de nouveau : Vous vous êtes encore trompé.
  • Indique l'addition ; en plus, en outre, davantage : Il ne suffit pas d'avoir de bonnes idées, il faut encore savoir les exposer.
  • Indique un degré plus grand avec les adverbes plus, moins, mieux, davantage : C'est encore plus difficile que je n'imaginais.
  • Indique l'impatience devant le renouvellement ou la continuation de quelque chose : Quoi encore ? Encore toi !

Expressions avec encore



  • Encore, en tête de proposition et avec inversion du sujet, ou encore que + subjonctif, introduisent une restriction,

    cependant, toutefois, quoique, bien que : C'est une explication possible, encore n'est-elle pas certaine.
  • Encore et toujours,

    insiste sur la persistance ou sur la répétition invariable d'un fait.
  • Et encore,

    indique que ce qui a été dit est probablement en deçà de la vérité.
  • Mais encore,

    introduit une précision complémentaire ou une restriction ; en interrogation, sollicite avec insistance des précisions complémentaires.
  • Non seulement… mais encore,

    souligne une opposition en indiquant un renforcement : C'est non seulement inutile, mais encore dangereux.
  • Ou encore,

    introduit une explication ou la présentation d'une autre possibilité : On pourrait dire ceci ou encore cela.
  • Si encore ou encore si,

    indiquent que ce qui est dit pourrait être acceptable si au moins telle condition était réalisée : Si encore il s'excusait, je pourrais pardonner.

Difficultés de encore


  • ORTHOGRAPHE

    Encor, sans e final, est une ancienne forme que l'on rencontre dans la poésie.

  • CONSTRUCTION

    Encore en tête de phrase, pour marquer une restriction, commande l'inversion du pronom sujet ou du pronom de rappel : « Encore est-il vrai que le nourrisson vit joyeusement de la substance d'autrui » (Alain). Il a promis d'arriver à sept heures précises, encore ne doit-il pas traîner en route.
    Après et encore, l'inversion n'est que facultative. Il semble guéri ; et encore, il faut attendre le résultat des examens.

    Encore que (+ subjonctif). Elle est compétente et elle est jeune ; encore que la jeunesse ne soit pas forcément un avantage à ce poste. Construction courante.
    Encore que (+ indicatif ou conditionnel) : « Encore que cela est vrai en un sens pour quelques âmes » (Pascal). L'emploi de l'indicatif, quoique rare, est correct. On rencontre également le conditionnel, marquant l'éventualité : « Encore qu'un tel souci trouverait à se justifier » (G. Duhamel).

    Si encore (+ indicatif imparfait ou plus-que-parfait) = si du moins. Si encore il disait la vérité.
    remarque
    Encore si (même sens) n'est pratiquement plus employé de nos jours : « Encore si c'était crainte austère » (V. Hugo).


Citations avec encore


  • Pierre Corneille (Rouen 1606-Paris 1684)
    Je le ferais encor si j'avais à le faire.
    Le Cid, III, 4, Rodrigue

    Commentaire
    Le même vers se retrouve dans Polyeucte, V, 3.

Mots proches

Quand on mesure le degré d'humidité de l'air, on parle de :