quoique

conjonction

(de quoi et que)

Définitions de quoique


  • Indique la concession ; bien que, encore que : Quoique nous soyons à la fin juillet, il y a encore beaucoup de monde à Paris.
  • Indique une réserve portant sur un qualificatif : Quoique riche, il n'était guère généreux.
  • Introduit une objection après un temps de réflexion : J'irais bien jusqu'à la place, quoique ça me fera une trop longue marche.

Synonymes de quoique


Indique la concession ; bien que, encore que.

Synonymes :

  • bien que - encore que

Homonymes de quoique



Difficultés de quoique


  • ORTHOGRAPHE

    Quoique ne s'élide que devant il(s), elle(s), on, un et une.

  • CONSTRUCTION

    Quoique (+ subjonctif) : « Tu te plains, quoiqu'on ne t'ait rien pris » (La Fontaine). « Il était généreux, quoiqu'il fût économe » (V. Hugo). La subordonnée introduite par quoique se met normalement au subjonctif. Cependant, on rencontre parfois l'indicatif ou le conditionnel, notamment dans des propositions présentant une objection à ce qui vient d'être énoncé. Quoique équivaut alors à cependant, mais : « Nous le savions bien, quoique cette amitié, avouez-le, était bougrement exigeante » (J. Giono). « ... Je ne peux pas le forcer à aller chez elle, quoique j'aimerais mieux qu'il lui fût un peu plus fidèle... » (M. Proust).

    Quoique peut également introduire une subordonnée sans verbe conjugué : il obtenait des résultats satisfaisants, quoique légèrement en baisse. « Il était, quoique riche, à la justice enclin » (V. Hugo).

  • SENS

    Quoique / quoi que. Ne pas confondre la conjonction quoique et le pronom relatif indéfini quoi que.

    Quoique (= encore que, bien que) introduit une subordonnée conjonctive de concession : quoiqu'il soit malade, il sera présent à la réunion.

    Quoi que = quelle que soit la chose que, la chose qui. Quoi que vous en pensiez, je ferai aboutir le projet ; quoi que vous deveniez, on ne vous oubliera pas ; quoi qu'il arrive, restez calme. On écrit quoi que en deux mots si on ne peut pas le remplacer par bien que.
    On écrit toujours quoi que en deux mots dans les expressions quoi qu'il en soit (= de toute façon, en tout état de cause) et quoi que ce soit (= n'importe quoi ou rien, selon le contexte) : s'il arrive quoi que ce soit, nous serons en fâcheuse posture ; je n'ai jamais pu obtenir de lui quoi que ce soit.


Citations avec quoique


  • Marcel Proust (Paris 1871-Paris 1922)
    […] Les quoique sont toujours des parce que méconnus […].
    À la recherche du temps perdu, À l'ombre des jeunes filles en fleurs , Gallimard

Mots proches

Dans la locution « du gibier à [plume] et à [poil] », faut-il écrire les mots « plume » et « poil » au singulier ou au pluriel ?