En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Log in or Create an acccount

DictionnaireMaj French

french-english dictionaryfrench-spanish dictionaryfrench-german dictionaryfrench-italian dictionaryfrench-arabic dictionaryfrench-chinese dictionary

Forum

No topic linked to this article. Be the first user to react.

Post a question

similar words


Expressions avec nature

 nature

nom féminin

(latin natura)



  • Contre nature,

    qui est en opposition avec les lois de la nature et, en particulier, qui va à l'encontre de la morale.
  • D'après nature,

    selon le modèle que l'artiste a sous les yeux.
  • De cette nature,

    de cette sorte, de ce genre : Un cri de cette nature.
  • De nature à,

    propre à : Ce discours n'est pas de nature à apaiser les esprits.
  • Familier.

    Disparaître, s'évanouir dans la nature,

    de telle manière qu'on ne retrouve plus quelqu'un, quelque chose.
  • Être dans la nature des choses,

    se produire par une nécessité interne, être normal.
  • Être dans l'état de nature,

    nu.
  • Par nature, de nature,

    de façon innée, par tempérament.
  • Payer en nature,

    en produits, en services et non en argent ; et, familièrement, en accordant ses faveurs, en acceptant des relations sexuelles.
  • Petite nature,

    personne aux moyens physiques limités ; personne de faible résistance psychologique, qui ne supporte pas les émotions fortes.
  • Vieux.

    Vice contre nature,

    perversion sexuelle.
Beaux-arts
  • Figure petite nature,

    sculpture de taille intermédiaire entre la figure grandeur nature et la demi-nature.
  • Nature morte,

    représentation d'objets inanimés (fruits et fleurs, gibier, nourritures, instruments, objets usuels ou décoratifs).
Philosophie
  • État de nature,

    situation dans laquelle se serait trouvée la société humaine, comme telle, avant le moment où les hommes, tout en vivant ensemble, n'auraient créé aucune institution commune et, de ce fait, n'auraient subi aucune autorité politique. (L'état de nature est un lieu commun de la philosophie politique des XVIIe et XVIIIe s.)
  • Idée de nature,

    idée qui préside à l'organisation du cosmos, comme pour Aristote, ou à celle d'un être particulier.