imputer

verbe transitif CONJUGAISON

(latin imputare, porter en compte)

Définitions de imputer


  • Attribuer à quelqu'un, à quelque chose la responsabilité d'un acte répréhensible, d'un fait blâmable ou fâcheux : Imputer divers délits à un malfaiteur. Imputer ses échecs à la malchance.
  • Porter une somme au débit ou au crédit d'un compte : Imputer des frais sur un budget.
  • Compter une somme comme déduction à faire sur quelque chose : Imputer une avance sur un prêt.
  • Appliquer les mérites de Jésus-Christ aux chrétiens.

Expressions avec imputer



  • Vieux et littéraire. Imputer à crime quelque chose à quelqu'un,

    considérer que telle de ses actions est un manquement très grave à la loi, à la morale, etc. : On lui impute à crime son silence, d'avoir gardé le silence.

Synonymes de imputer


Attribuer à quelqu'un, à quelque chose la responsabilité...

Synonymes :


Difficultés de imputer


  • CONSTRUCTION

    Imputer qqch à qqn = le lui attribuer, l'en rendre responsable. On m'impute cette erreur à tort.

    Imputer (une somme) sur, à = la porter au crédit ou au débit d'un compte. Vous imputerez la dépense sur les frais généraux. La subvention a été imputée au compte bancaire de l'association.

    Imputer qqch. à crime à qqn = le juger avec trop de sévérité pour une action anodine. Il lui impute à crime une bévue sans gravité. Vous n'allez tout de même pas lui imputer à crime d'être allée danser, à dix-sept ans ! Registre littéraire.
    remarque
    La langue classique disait imputer pour crime : « Accusez-moi plutôt [...] et m'imputez pour crime un trop parfait amour » (Corneille).

Mots proches

Lequel de ces noms n'est pas féminin ?