méchanceté

nom féminin

(ancien français mescheance)

Définitions de méchanceté


  • Caractère de quelqu'un de méchant, volonté de nuire, de faire du mal : Agir par pure méchanceté.
  • Caractère méchant, malveillant d'un acte, d'un propos : J'ai été surpris par la méchanceté de sa remarque.
  • Action, parole méchante : Faire des méchancetés.

Synonymes et contraires de méchanceté


Caractère de quelqu'un de méchant, volonté de nuire, de faire...

Synonymes :

Contraires :

Caractère méchant, malveillant d'un acte, d'un propos.

Synonymes :

Contraire :

Action, parole méchante

Synonymes :

  • crasse (familier) - entourloupe (familier) - entourloupette (familier) - misère (familier) - rosserie (familier) - saleté (familier) - tracasserie - vacherie (populaire) - vilenie

Citations avec méchanceté


  • Émile Chartier, dit Alain (Mortagne-au-Perche 1868-Le Vésinet 1951)
    Je hais sottise encore plus que méchanceté ; mais réellement je ne crois ni à l'une ni à l'autre.
    Propos de littérature, Gallimard
  • Honoré de Balzac (Tours 1799-Paris 1850)
    La méchanceté combinée avec l'intérêt personnel équivaut à beaucoup d'esprit.
    Les Employés
  • Henry Becque (Paris 1837-Paris 1899)
    La morale est peut-être la forme la plus cruelle de la méchanceté.
    Notes d'album, G. Crès
  • Léon Bloy (Périgueux 1846-Bourg-la-Reine 1917)
    Je me suis demandé souvent quelle pouvait être la différence entre la charité de tant de chrétiens et la méchanceté des démons.
    Le Sang du pauvre, Stock
  • Denis Diderot (Langres 1713-Paris 1784)
    Un sot sera plus souvent un méchant qu'un homme d'esprit.
    Le Neveu de Rameau
  • Joseph Arthur, comte de Gobineau (Ville-d'Avray 1816-Turin 1882)
    Gloire à Dieu qui a voulu, pour des raisons que nous ne connaissons pas, que la méchanceté et la bêtise conduisent l'univers !
    Nouvelles asiatiques
  • Jean Grenier (Paris 1898-Dreux 1971)
    La méchanceté ne consiste pas à faire le mal mais à mal faire.
    L'Existence malheureuse, Gallimard
  • François, duc de La Rochefoucauld (Paris 1613-Paris 1680)
    Nul ne mérite d'être loué de bonté s'il n'a pas la force d'être méchant.
    Maximes
  • Isidore Ducasse, dit le comte de Lautréamont (Montevideo 1846-Paris 1870)
    Moi, si cela avait pu dépendre de ma volonté, j'aurais voulu être plutôt le fils de la femelle du requin, dont la faim est amie des tempêtes, et du tigre, à la cruauté reconnue : je ne serais pas si méchant.
    Chants de Maldoror
  • Henri René Lenormand (Paris 1882-Paris 1951)
    Vous autres les femmes, vous cherchez toujours des causes à la méchanceté. C'est une façon détournée de la justifier.
    À l'ombre du mal, Crès
  • Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière (Paris 1622-Paris 1673)
    Un grand seigneur méchant homme est une terrible chose.
    Dom Juan, I, 1, Sganarelle
  • Henri de Régnier (Honfleur 1864-Paris 1936)
    Académie française, 1911
    La perfidie est la forme de méchanceté des délicats.
    Donc , Kra
  • Jean-Jacques Rousseau (Genève 1712-Ermenonville, 1778)
    Toute méchanceté vient de faiblesse.
    Émile ou De l'éducation
  • Donatien Alphonse François, comte de Sade, dit le marquis de Sade (Paris 1740-Charenton 1814)
    Il n'y a d'autre enfer pour l'homme que la bêtise ou la méchanceté de ses semblables.
    Juliette
  • Sénèque en latin Lucius Annaeus Seneca, dit Sénèque le Philosophe (Cordoue vers 4 avant J.-C.-65 après J.-C.)
    La méchanceté boit elle-même la plus grande partie de son venin.
    Lettres à Lucilius, LXXXI
    Malitia ipsa maximam partem veneni sui bibit.

    Commentaire
    Mot attribué par Sénèque au stoïcien Attale, son maître (Attalus noster).

Mots proches

Lequel de ces mots ne prend qu'un seul « c » ?