parler

verbe intransitif CONJUGAISON

(latin ecclésiastique parabolare, de parabola, parole)

Définitions de parler


  • Articuler des paroles, prononcer les sons, les mots du langage : Il a parlé à 18 mois.
  • Prononcer les mots de telle ou telle manière : Parler du nez, avec un accent.
  • Exprimer sa pensée, ses sentiments par des paroles : Si je pouvais parler librement, j'aurais beaucoup à dire.
  • Prendre la parole en public, prononcer un discours, intervenir : Il a l'habitude de parler.
  • S'exprimer dans telle langue : Parler anglais.
  • Exprimer sa pensée autrement que par la parole, communiquer : Parler par gestes.
  • Dévoiler quelque chose et, en particulier, dénoncer quelqu'un : Ils n'ont pas réussi à le faire parler.
  • Imiter des sons articulés : Poupée qui parle.
  • Littéraire. S'exprimer, se faire connaître, reconnaître : Le devoir a parlé. Son cœur a parlé.
  • Faire une enchère à un jeu.
  • Résonner, en parlant d'un instrument de musique.

Expressions avec parler



  • C'est une façon, une manière de parler,

    il ne faut pas prendre à la lettre ce qui vient d'être dit.
  • Les faits parlent d'eux-mêmes,

    ils indiquent ce qu'on veut montrer d'une manière évidente ; ils sont éloquents.
  • Savoir ce que parler veut dire,

    comprendre à demi-mot, saisir le sens d'une allusion, avoir la notion du poids des paroles.
  • Familier. Tu parles !,

    marque l'incrédulité, la contradiction : Ses promesses ? Tu parles ! ; surenchérit sur ce qui vient d'être dit ; bien sûr, et comment : Tu viens avec nous ? — Tu parles que je viens !
  • Familier. Voilà qui est parler, ça c'est parler !,

    expriment une pleine approbation ou se disent lorsque quelqu'un parle d'une manière que l'on trouve nette, sans ambiguïté.

Difficultés de parler


  • CONSTRUCTION

    Parler avec qqn / parler à qqn : les deux constructions sont correctes mais n'ont pas tout à fait le même sens. Parler à qqn = s'adresser à lui, sans nécessairement recevoir de réponse. Parler avec qqn = échanger des paroles, avoir avec lui une conversation. → causer.

    Parler de qqch, de qqn. Quand le sujet de la conversation est de type général, l'ellipse de la préposition de est fréquente et correcte : parler politique, parler chiffons, parler voitures. Mais de ne peut être sous-entendu si le complément est une personne ou un sujet précis : parler de Danielle, des dernières élections.

  • REGISTRE

    Parler le français comme une vache espagnole = le parler très mal. Cette locution est familière.
    recommandation :
    Dans l'expression soignée, en particulier à l'écrit, recourir à des équivalents : écorcher le français, mal s'exprimer, maltraiter la syntaxe...
    remarque
    Certains grammairiens ont voulu voir dans cette locution imagée très ancienne (elle est attestée dès 1640) une déformation populaire de parler le français comme un Basque espagnol ou comme un Basque l'espagnol. Cette explication paraît aujourd'hui hasardeuse. Il s'agirait plutôt d'un renforcement plaisant, lié à la fois au sens intensif de comme une vache - voir d'autres locutions populaires telles que pleuvoir comme vache qui pisse, tirer comme une vache (sur la corde), etc. - et à des connotations négatives (hâblerie, vantardise), aujourd'hui disparues, de l'adjectif espagnol.


Citations avec parler


  • Georges Bataille (Billom 1897-Paris 1962)
    Il est hors de doute que tout a été dit, écrit, imprimé, crié ou gémi sur le malheur, à cette réserve près que ce n'est jamais le malheur qui parle, mais n'importe quel heureux bavard au nom du malheur.
    Documents, Mercure de France
  • Georges Louis Leclerc, comte de Buffon (Montbard 1707-Paris 1788)
    Ceux qui écrivent comme ils parlent, quoiqu'ils parlent très bien, écrivent mal.
    Discours sur le style, prononcé à l'Académie française, le jour de sa réception, 25 août 1753
  • Malcolm de Chazal (Vacoas 1902-Port-Louis 1981)
    L'homme est prêt à croire à tout, pourvu qu'on le lui dise avec mystère. Qui veut être cru, doit parler bas.
    Sens plastique, Gallimard
  • Philippe de Commynes sire d'Argenton (Renescure, près d'Hazebrouck ? , 1447-Argenton 1511)
    Je me suis souvent repenti d'avoir parlé, mais jamais de m'être tu.
    Sentence gravée en latin sur la muraille du château de Loches
  • Victor Hugo (Besançon 1802-Paris 1885)
    Il parla quatre jours, toute la Cour songea,
    Et quand il eut fini l'Empereur dit : Déjà !

    La Légende des siècles, les Quatre Jours d'Ercis
  • Joseph Joubert (Montignac, Corrèze, 1754-Villeneuve-sur-Yonne 1824)
    Parler plus bas pour se faire mieux écouter d'un public sourd.
    Carnets
  • Jean de La Bruyère (Paris 1645-Versailles 1696)
    C'est une grande misère que de n'avoir pas assez d'esprit pour bien parler, ni assez de jugement pour se taire.
    Les Caractères, De la société et de la conversation
  • Jean de La Bruyère (Paris 1645-Versailles 1696)
    Il y a des gens qui parlent un moment avant que d'avoir pensé.
    Les Caractères, De la société et de la conversation
  • François, duc de La Rochefoucauld (Paris 1613-Paris 1680)
    On parle peu quand la vanité ne fait pas parler.
    Maximes
  • Louis XIV (Saint-Germain-en-Laye 1638-Versailles 1715)
    roi de France
    Il est très malaisé de parler beaucoup sans dire quelque chose de trop.
    Mémoires
  • Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière (Paris 1622-Paris 1673)
    Quand on se fait entendre, on parle toujours bien.
    Les Femmes savantes, II, 6, Martine
  • Michel Eyquem de Montaigne (château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1533-château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1592)
    Je ne serais pas si hardi à parler s'il m'appartenait d'en être cru.
    Essais, III, 11
  • Michel Eyquem de Montaigne (château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1533-château de Montaigne, aujourd'hui commune de Saint-Michel-de-Montaigne, Dordogne, 1592)
    Je parle au papier comme je parle au premier que je rencontre.
    Essais, III, 1
  • Gérard Labrunie, dit Gérard de Nerval (Paris 1808-Paris 1855)
    On ne peut empêcher les gens de parler, et c'est ainsi que s'écrit l'histoire.
    Lettre, à son père, 12 juin 1854
  • Raymond Queneau (Le Havre 1903-Paris 1976)
    Parler, c'est marcher devant soi.
    Les Œuvres complètes de Sally Mara, Gallimard
  • Armand Jean du Plessis, cardinal de Richelieu (Paris 1585-Paris 1642)
    Il faut écouter beaucoup et parler peu pour bien agir au gouvernement d'un État.
    Maximes d'État
  • Jean-Jacques Rousseau (Genève 1712-Ermenonville, 1778)
    Généralement, les gens qui savent peu parlent beaucoup, et les gens qui savent beaucoup parlent peu.
    Émile ou De l'éducation
  • Charles Augustin Sainte-Beuve (Boulogne-sur-Mer 1804-Paris 1869)
    Moins on parle, et bien souvent mieux l'on pense.
    Correspondance, à la princesse Mathilde, 8 février 1865
  • Alfred, comte de Vigny (Loches 1797-Paris 1863)
    Gémir, pleurer, prier, est également lâche.
    Fais énergiquement ta longue et lourde tâche
    Dans la voie où le Sort a voulu t'appeler,
    Puis après, comme moi, souffre et meurs sans parler.

    Les Destinées, la Mort du loup
  • Hésiode (Ascra, Béotie, milieu du VIIIe s. avant J.-C.)
    Ne mens pas pour le plaisir de parler.
    Les Travaux et les Jours, 709 (traduction E. Bergougnan)
  • Bible
    Elles* ont une bouche et ne parlent pas,
    elles ont des yeux et ne voient pas,
    elles ont des oreilles et n'entendent pas.

    Ancien Testament, Psaumes CXV, 5-6
    *les idoles

    Commentaire
    Citation empruntée à la Bible de Jérusalem.

  • Alicousin et gendre du Prophète, quatrième calife de 656 à 661
    Un homme parle d'autant moins qu'il possède une intelligence plus pénétrante.
  • Anonyme
    Qui parle des choses qui ne le regardent point entend ce qui ne lui plaît pas.
    Les Mille et Une Nuits, Histoire des trois Kalenders
  • Abraham Cowley (Londres 1618-Chertsey 1667)
    Des mots qui pleurent et des larmes qui parlent.
    Words that weep and tears that speak.
    The Prophet
  • Octavio Paz (Mexico 1914-Mexico 1998)
    L'eau parle sans cesse et jamais ne se répète.
    El agua habla sin cesar y nunca se repite.
    Libertad bajo palabra, I, Condición de nube
  • William Shakespeare (Stratford on Avon, Warwickshire, 1564-Stratford on Avon, Warwickshire, 1616)
    Il ne suffit pas de parler, il faut parler juste.
    Le Songe d'une nuit d'été, V, 1, Lysandre
    It is not enough to speak ; but to speak true.
    A Midsummer Night's Dream, V, 1, Lysander
  • William Shakespeare (Stratford on Avon, Warwickshire, 1564-Stratford on Avon, Warwickshire, 1616)
    Les hommes qui parlent le moins sont les plus vaillants.
    Men of few words are the best men.
    Henry V, III, 2, le page
  • Antony Christiaan Winand Staring (Gendringen 1767-Vorden, près de Lochem, 1840)
    La connaissance mûre écoute,
    Celle qui n'a pas mûri parle.

    Dagelijks doen

Mots proches

« Dans cette boutique, on trouve des chapeaux [rose] et des manteaux [marron]. » À quel(s) adjectif(s) mettez-vous un « s » ?